La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Elisabeth Borne première ministre: Un gage pour la gauche

L’ancienne ministre du Travail Elisabeth Borne remplace Jean Castex à la tête du gouvernement français

Si elle n’incarne pas le renouveau, mais bien la continuité entre le premier et le second quinquennat, Elisabeth Borne a toutefois beaucoup d’atouts dans sa manche. © Keystone
Si elle n’incarne pas le renouveau, mais bien la continuité entre le premier et le second quinquennat, Elisabeth Borne a toutefois beaucoup d’atouts dans sa manche. © Keystone

Antoine Castineira, Paris

Publié le 17.05.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

France » Emmanuel Macron a pris son temps, comme à son habitude. Depuis sa victoire à la présidentielle le 24 avril, il a entretenu le chaud et le froid. Il recherchait une femme pour le poste de premier ministre, plutôt issue de la gauche pour contrecarrer l’offensive de l’insoumis Jean-Luc Mélenchon. Le nom d’Elisabeth Borne, sa ministre du Travail, avait été le premier à circuler. Le président a toutefois tardé trois semaines à la désigner à la place de Jean Castex, hésitant visiblement avec d’autres prétendantes plus proches du terrain, mais aussi plus à droite. La confirmation est finalement tombée hier: Elisabeth Borne, âgée de 61 ans, est la deuxième femme à s’installer à Matignon.

Oui, aussi invraisemblable que cela puisse paraître, cela fait plus de 30 ans qu’une fem

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11