La Liberté

Face à la récession, la France hésite

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le secteur touristique est l’un des plus touchés, avec celui de l’automobile notamment. © Keystone
Le secteur touristique est l’un des plus touchés, avec celui de l’automobile notamment. © Keystone
Partager cet article sur:
06.08.2020

Certains experts craignent une spirale dépressive. Mais d’autres entrevoient une éclaircie

Benjamin Masse, Paris

Economie » La France va-t-elle connaître en 2020 une récession historique, du fait de l’arrêt quasi-complet de l’activité au printemps dernier? C’est la question que se posent les décideurs politiques et financiers du pays, alors que de nombreux Français ont décidé de partir en congé pour oublier la morosité de ces mois de claustration contrainte. Tout se jouera certainement à la rentrée de septembre: la balance peine à choisir son camp, entre d’un côté les forces récessives, alimentées par la peur du lendemain, et de l’autre le sentiment que le pays a la capacité de rebondir malgré tout.

Du côté du pessimisme: des chiffres pour le moins alarmants. Au second trimestre, la croissance a reculé de 13,8%, un chiffre inédit depuis des décennies, et supérieur à la moyenne de la zone euro. L’économie française a fonctionné à peine à 50% de ses capacités, et certains secteurs, comme l’hôtellerie, la restauration ou encore le bâtiment ont été entièrement à l’arrêt. Le déficit budgéta

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00