La Liberté

«Il faut que la Suisse fasse son travail»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
«Il faut que la Suisse fasse son travail» © Keystone-photo prétexte
«Il faut que la Suisse fasse son travail» © Keystone-photo prétexte
Partager cet article sur:
02.12.2020

Le Tribunal pénal fédéral juge pour la première fois un criminel de guerre

Thierry Jacolet

Crime de guerre » La justice n’oublie pas, même si elle peut être lente. Plus de 25 ans après les faits, un ancien chef rebelle libérien de 45 ans est jugé ce jeudi au Tribunal pénal fédéral (TPF) à Bellinzone. En détention en Suisse depuis six ans, Alieu Kosiah doit répondre de crimes de guerre commis entre 1993 et 1995 pendant la guerre civile. Il est accusé notamment d’avoir ordonné de tuer ou a tué lui-même des civils et des soldats en dehors des combats, violé une civile ou encore participé à des pillages. La tenue de ce procès historique est une première victoire pour l’ONG Civitas Maxima, basée à Genève, à l’origine de l’enquête. Son directeur Alain Werner, un avocat qui représente quatre plaignants, en explique les enjeux.

Pour

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00