La Liberté

Invasion d’ours polaires dans un village

11.02.2019

Russie » Ils attaquent les gens dans la rue et font intrusion dans des immeubles: un archipel arctique russe a décrété samedi l’état d’urgence face à l’«invasion» de dizaines d’ours polaires agressifs, animaux affectés par le réchauffement climatique et la fonte des glaces.

L’archipel de Nouvelle-Zemble (nord-est de la Russie) – dont la population est estimée à environ 3000 habitants – est confronté à ce phénomène depuis décembre, expliquent les autorités régionales. «Je suis à la Nouvelle-Zemble depuis 1983, mais je n’ai jamais vu une invasion si massive des ours polaires», assure le chef de l’administration de l’archipel, Jigancha Moussine.

Une cinquantaine d’ours polaires rendent régulièrement visite à Belouchia Gouba, le plus grand village de l’archipel où est basée une garnison militaire russe, certains animaux faisant preuve d’un «comportement agressif», lui fait écho son adjoint, Alexandre Minaïev. «Les gens sont effrayés, ils ont peur de sortir de la maison, les parents ont peur de laisser leurs enfants aller à l’école», souligne-t-il. Les ours polaires sont reconnus comme espèce en danger et la chasse de ces ours est interdite en Russie.

Pour l’heure, les autorités cherchent à chasser les ours polaires à l’aide de véhicules de patrouille et de chiens. Pour le moment, l’agence fédérale russe chargée de la surveillance de l’environnement refuse d’autoriser l’abattage des «animaux les plus agressifs», affirme un communiqué. Mais elle a décidé d’envoyer sur l’archipel une commission pour faire une évaluation de la situation. ATS

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00