La Liberté

Kim joue à nouveau avec le feu

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Sans provoquer de rupture des négociations, les tirs de missiles par la Corée du Nord embarrassent Washington. © Keystone
Sans provoquer de rupture des négociations, les tirs de missiles par la Corée du Nord embarrassent Washington. © Keystone
Partager cet article sur:
14.05.2019

Avec les tirs, le dirigeant nord-coréen réclame à Trump des concessions sur fond de crise alimentaire

Thierry JAcolet

Crise » Kim Jong-un est revenu aux bonnes vieilles méthodes ces derniers jours pour s’adresser à Donald Trump. Pyongyang a réalisé depuis le début mai des essais notamment de lance-roquettes multiples à longue portée et de missiles à courte portée (jusqu’à 420 km). Vu de Pyongyang, rien ne vaut quelques tirs pour faire passer un double message: le dirigeant nord-coréen s’impatiente d’engranger des bénéfices de leur réconciliation, malgré le flop du sommet de Hanoï en février dernier, et sa capacité de nuisance reste intacte.

«Comme les négociations entre les Etats-Unis et la Corée du Nord n’avancent pas, Kim Jong-un dit à Donald Trump de faire attention, car il peut très bien recourir à son arsenal pour le mettre sous pression», observe Lionel Fatton, professeur assistant en relations internationales à l’Université Webster, à Genève. Premiers du genre depuis le lancement d’un missile balistique intercontinental en novembre 2017, ces tirs confirmeraient ce que répètent les se

Articles les plus lus
Dans l'adversité...
Dans l'adversité...
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00