La Liberté

L’Allemand Weber investi chef de file

Manfred Weber est un Bavarois bon teint qui se décrit comme centriste, tout en défendant ouvertement les valeurs chrétiennes de l’UE. © Keystone
Manfred Weber est un Bavarois bon teint qui se décrit comme centriste, tout en défendant ouvertement les valeurs chrétiennes de l’UE. © Keystone
09.11.2018

Les démocrates-chrétiens européens nomment leur poulain à la présidence de la Commission européenne

Tanguy Verhoosel, Bruxelles

Droite européenne » Et le vainqueur est: Manfred Weber. Le Parti populaire européen (PPE), le mieux représenté actuellement au Parlement européen avec 218 eurodéputés sur 751, a désigné hier son chef de file à la succession du Luxembourgeois Jean-Claude Juncker à la présidence de la Commission européenne. Il ainsi lancé la course aux nominations qui auront lieu dans l’UE en 2019.

Réunis à Helsinki, en Finlande, les délégués du PPE ont désigné par 492 voix contre 197 Manfred Weber comme leur «Spitzenkandidat» à la présidence de l’exécutif communautaire, qu’abandonnera le 1er novembre 2019 Jean-Claude Juncker, qui est issu des mêmes rangs, démocrates-chrétiens, que lui. Manfred Weber n’avait qu’un seul rival: l’ancien premier ministre finlandais Alexander Stubb.

Membre de l’Union chrétienne-sociale (CSU) bavaroise, dont il brigue par ailleurs la présidence, Manfred Weber aura en principe pour principal concurrent sérieux le social-démocrate néerlandais Frans Timmermans,

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00