La Liberté

«L’amateurisme séparatiste mis à vif»

Le président de la région catalane Quim Torra (2e depuis la droite) hier à son arrivée au procès à Madrid. © Keystone
Le président de la région catalane Quim Torra (2e depuis la droite) hier à son arrivée au procès à Madrid. © Keystone
13.06.2019

Le procès des dirigeants catalans s’est terminé. La peine maximale prévue semble peu probable

Pascal Baeriswyl

Espagne » Le procès contre les douze séparatistes catalans, accusés d’avoir organisé un référendum d’autodétermination avant de proclamer l’indépendance de la Catalogne, en octobre 2017, s’est achevé hier.

Parmi les prévenus, neuf anciens ministres régionaux dont l’ancien vice-président du gouvernement indépendantiste, Oriol Junqueras, l’ancienne présidente du parlement régional, Carme Forcadell, Jordi Sanchez et Jordi Cuixart (ex-président et président d’associations séparatistes) risquent des peines pouvant aller de 7 à 25 ans. L’analyse de Benoît Pellistrandi, historien spécialiste de l’Espagne, qui vient de publier Le Labyrinthe catalan (Ed. Desclée de Brouwer, 2019).

Après quatre mois d’audiences, le procès des dirigeants catalans s’est terminé hier. Le grand déballage politique pressenti, au départ, s’est-il vérifié?

Benoît Pellistrandi: Non, il n’y a pas eu de grandes révélations. Les lignes n’ont guère bougé, chacun est resté su

Articles les plus lus
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00