La Liberté

L’application russe qui fait peur

FaceApp, l'application qui nous vieillit, fait un tabac. De nombreuses célébrités ont contribué à son succès en se soumettant au filtre qui donne 50 ans de plus. © DR
FaceApp, l'application qui nous vieillit, fait un tabac. De nombreuses célébrités ont contribué à son succès en se soumettant au filtre qui donne 50 ans de plus. © DR
18.07.2019

Une application développée à l’est suscite une méfiance apparemment infondée

Louis Rossier

Sécurité » C’est le dernier phénomène viral sur les réseaux sociaux. Avec son filtre permettant de voir à quoi ressemblera l’utilisateur dans 50 ans, l’application FaceApp suscite un engouement inédit tandis que les célébrités se soumettent tour à tour au défi consistant à publier un selfie vieilli par les algorithmes de l’application.

Mais passée la rigolade pointe l’inquiétude. C’est d’abord un développeur américain, Joshua Nozzi, qui partage lundi sur Twitter son inquiétude. Selon lui, sans demander l’accord de l’utilisateur, l’application téléchargerait automatiquement sur d’obscurs serveurs toutes les photos figurant sur le téléphone. L’informaticien devait se reprendre deux jours plus tard dans un message d’excuse, mais l’incen

Articles les plus lus
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00