La Liberté

L’Europe se met à bouger, dans la discorde

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
05.09.2015

Migrants La crise migratoire met à rude épreuve la cohésion européenne. Les dirigeants européens multiplient les annonces sur l’accueil des réfugiés depuis jeudi, mais peinent à s’exprimer à l’unisson.

Sylvain Mouillard Jean Quatremer

Les morts s’enchaînent, les chiffres valsent. La crise des migrants, parmi lesquels une grande part de réfugiés potentiels, pousse les dirigeants européens à agir. Et à adapter des dispositifs jugés obsolètes. Jeudi, le couple franco-allemand a fait part de sa volonté de mettre en place un mécanisme «permanent» et «obligatoire» de répartition des réfugiés au sein de l’union. François Hollande prend bien soin de ne pas utiliser le mot de «quotas», qui avait hystérisé le débat public en France au printemps, mais c’est bien de cela dont il s’agit.

La Commission européenne, de son côté, propose de «relocaliser» 120 000 demandeurs d’asile arrivés en Italie, Grèce et Hongrie, et dont un examen rapide des situations devra mettre à jour leur

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00