La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L’hiver sera rude pour les Ukrainiens

Entre 25 et 30% de l’infrastructure énergétique a été détruite par la Russie. L’Otan est prête à aider

Les forces russes cherchent à perturber toute la chaîne énergétique en Ukraine. Avec un impact sur l’accès au chauffage et à l’eau potable. © Keystone
Les forces russes cherchent à perturber toute la chaîne énergétique en Ukraine. Avec un impact sur l’accès au chauffage et à l’eau potable. © Keystone

Christophe Lamfalussy

Publié le 30.11.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Conflit » Faire plier les Ukrainiens. Les exposer aux rigueurs de l’hiver et les décourager. Casser leur unité et leur volonté de se défendre face à une Russie qui a perdu du terrain sur le champ de bataille. Tel est le constat de l’Otan, dont les ministres des Affaires étrangères sont en réunion à Bucarest, mardi et mercredi.

L’objectif du Kremlin est «d’infliger autant de souffrances que possible aux civils ukrainiens pour essayer de briser leur engagement, leur unité dans la lutte contre l’invasion russe», a dénoncé Jens Stoltenberg à l’entame de la ministérielle.

Il est vrai que les nouvelles ne sont pas rassurantes. Selon l’armée ukrainienne, onze navires de combat russes se trouvent actuellement en mer Noire et d’autres en mer d’Azov et en mer Méditerranée. L’un d’eux est «un porte-missiles de surface qui embarque huit missiles de type Kalibr. Cela indique que des préparatifs sont en cours», a précisé la porte-parole du commandement sud à la télévision ukrainienn

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11