La Liberté

L’Iran dit vouloir un accord

Partager cet article sur:
Publié le 30.11.2021

Nucléaire » Téhéran se dit «fermement déterminé» à parvenir à un accord à Vienne.

Après cinq mois de pause, les négociateurs sur le nucléaire iranien se sont retrouvés hier à Vienne, avec une délégation iranienne «déterminée» à aboutir. Même si les analystes sont peu optimistes sur les chances de ressusciter rapidement l’accord international de 2015.

La réunion, précédée d’une série de rencontres bilatérales, a débuté peu après 15 h au palais Cobourg, là même où avait été conclu ce texte historique, selon un tweet du représentant de l’Union européenne, qui chapeaute le processus.

«La délégation de la République islamique d’Iran est à Vienne avec la ferme détermination de parvenir à un accord», a déclaré à la presse le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saïd Khatibzadeh.

Les différentes parties s’étaient quittées en juin sur une note positive, mais l’arrivée au pouvoir en Iran du président ultraconservateur Ebrahim Raïssi a changé la donne.

Pendant des mois, la nouvelle équipe dirigeante a ignoré l’appel des Occidentaux à revenir autour de la table, tout en poursuivant la montée en puissance du programme nucléaire.

Téhéran insiste désormais sur «la levée de toutes les sanctions, d’une manière garantie et vérifiable». Dans la capitale, des habitants interrogés par l’AFP disaient attendre des «résultats» car «le pouvoir d’achat des gens ordinaires s’amenuise de jour en jour». ATS/AFP

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00