La Liberté

L’Iran s’enflamme à cause de l’essence

Près de 1000 personnes auraient déjà été arrêtées depuis le début des manifestations en Iran. © Keystone
Près de 1000 personnes auraient déjà été arrêtées depuis le début des manifestations en Iran. © Keystone
18.11.2019

Des manifestations ont éclaté dans le pays après la décision d’augmenter le prix à la pompe

Pierre Alonso

Manifestations » Ce ne sont pas les flocons de neige, tombés tôt dans la saison, qui bloquent sporadiquement la circulation dans Téhéran depuis vendredi, mais des automobilistes et manifestants qui protestent contre la hausse, forte et soudaine, du prix du carburant. Ce mouvement de colère spontané touche de nombreuses villes iraniennes, avec des rassemblements rapportés à Shiraz, grande ville du sud, à Yazd, dans le centre du pays, où quarante personnes ont été arrêtées d’après une agence de presse iranienne, ou encore à Kermanshah.

Un policier est mort hier dans cette ville du Kurdistan iranien, après avoir été atteint par des tirs d’«émeutiers» en marge d’une manifestation, d’après l’agence Irna. A Sirjan, dans le sud, un autre organe de presse semi-officiel rapporte la mort d’un civil alors que les protestations y étaient violentes, les manifestants essayant d’incendier des dépôts d’essence.

Prix en hausse de 50%

La population a appris brutalement dans la nuit de j

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00