La Liberté

L’Italie est devenue un désert médical

Si l’Italie manque cruellement de praticiens, en revanche, elle ne manque pas d’idées pour tenter de garantir l’accès aux soins. © Keystone/photo prétexte
Si l’Italie manque cruellement de praticiens, en revanche, elle ne manque pas d’idées pour tenter de garantir l’accès aux soins. © Keystone/photo prétexte
Partager cet article sur:
26.04.2019

Comme la France et l’Espagne, la péninsule manque de praticiens. Et pas seulement en milieu rural

Ariel F. Dumont, Rome

Italie » Alors que l’Observatoire sur la santé affirme que le service de santé perdra environ 56 000 praticiens d’ici quinze ans et qu’un tiers ne sera pas remplacé, les régions s’organisent pour combattre le manque d’effectifs. Tous les remèdes sont bons, agences spécialisées dans l’intérim médical, rappel des praticiens retraités et même… recrutements en Roumanie. Cette méthode qui suscite la colère des syndicats de médecins qui parlent d’appauvrissement du système de santé, est sur le point d’être testée par la ville de Trévise en Vénétie.

Afin de renforcer les effectifs hospitaliers en panne, la Caisse primaire d’assurance-maladie régionale de Trévise (ASL) a sondé l’Université de Timisoara (Roumanie) pour recruter une dizaine

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00