La Liberté

L’Ocean Viking sera accueilli à Toulon

Publié le 11.11.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

France » Après le refus de Rome, Paris a permis au navire et aux 230 migrants à son bord d’accoster sur son sol.

Une première. Un navire humanitaire avec 230 migrants à bord, l’Ocean Viking, doit accoster aujourd’hui à Toulon «à titre exceptionnel», a annoncé hier le gouvernement français, au terme d’un bras de fer diplomatique avec l’Italie.

«J’ai bien précisé, à la demande du président de la République, que c’est à titre exceptionnel que nous accueillons ce bateau, au vu des quinze jours d’attente en mer que les autorités italiennes ont fait subir aux passagers», a déclaré le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin désignant le port militaire de Toulon pour le débarquement. Il a critiqué le «choix incompréhensible» et contraire au «droit international» de l’Italie, dirigée par un nouveau gouvernement d’extrême droite qui a refusé d’ouvrir ses ports.

Si la décision d’accueillir pour la première fois un bateau ambulance en France était un «devoir d’humanité», selon Gérald Darmanin, il a exprimé la colère de Paris: «Il faut désormais pouvoir organiser les choses différemment pour (ne) pas que l’Italie puisse à la fois profiter de la solidarité européenne tout en étant égoïste lorsque des réfugiés, notamment des enfants, se présentent» à ses ports.

En guise de protestation, la France a décidé de suspendre «à effet immédiat» l’accueil prévu de 3500 migrants actuellement en Italie et promis de tirer «les conséquences» de l’attitude italienne. ATS/AFP

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11