La Liberté

L’opposant qui défie Recep Erdogan

Le candidat de l'opposition a fait mouche dans l'espace public et son ton rassembleur tranche avec les discours nationalistes du camp du président Erdogan. © KEYSTONE
Le candidat de l'opposition a fait mouche dans l'espace public et son ton rassembleur tranche avec les discours nationalistes du camp du président Erdogan. © KEYSTONE
19.06.2019

Election cruciale, dimanche prochain, pour la mairie d’Istanbul: l’AKP pourrait perdre une ville clé

CÉLINE PIERRE-MAGNANI, Istanbul

Turquie » Recep Tayyip Erdogan pourrait s’en mordre les doigts. Après avoir fait annuler les résultats du 31 mars, la fébrilité est palpable au sein du parti présidentiel à quelques jours d’un scrutin crucial pour le pouvoir du président turc: l’élection pour la mairie d’Istanbul. .

En effet, en refusant d’accepter la victoire d’Ekrem Imamoglu, candidat de l’opposition kémaliste, le camp de l’AKP s’est discrédité et pourrait vivre une nouvelle défaite à Istanbul avec, cette fois, une différence de voix plus importante.

Pluie de contestations

Au soir du 31 mars, la très courte avance de 0,25% du candidat du CHP (opposition), Ekrem Imamoglu avait donné lieu à de nombreuses contestations de la part de l’AKP de Recep Tayyip Erdogan, qui accuse l’opposition d’avoir manip

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00