La Liberté

L’opposant qui défie Recep Erdogan

Le candidat de l'opposition a fait mouche dans l'espace public et son ton rassembleur tranche avec les discours nationalistes du camp du président Erdogan. © KEYSTONE
Le candidat de l'opposition a fait mouche dans l'espace public et son ton rassembleur tranche avec les discours nationalistes du camp du président Erdogan. © KEYSTONE
19.06.2019

Election cruciale, dimanche prochain, pour la mairie d’Istanbul: l’AKP pourrait perdre une ville clé

CÉLINE PIERRE-MAGNANI, Istanbul

Turquie » Recep Tayyip Erdogan pourrait s’en mordre les doigts. Après avoir fait annuler les résultats du 31 mars, la fébrilité est palpable au sein du parti présidentiel à quelques jours d’un scrutin crucial pour le pouvoir du président turc: l’élection pour la mairie d’Istanbul. .

En effet, en refusant d’accepter la victoire d’Ekrem Imamoglu, candidat de l’opposition kémaliste, le camp de l’AKP s’est discrédité et pourrait vivre une nouvelle défaite à Istanbul avec, cette fois, une différence de voix plus importante.

Pluie de contestations

Au soir du 31 mars, la très courte avance de 0,25% du candidat du CHP (opposition), Ekrem Imamoglu avait donné lieu à de nombreuses contestations de la part de l’AKP de Recep Tayyip Erdogan, qui accuse l’opposition d’avoir manip

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00