La Liberté

«La biodiversité est essentielle à l’homme»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
En absorbant une partie de la pluie, consolidant les flancs des montagnes ou protègant les côtes des alluvions maritimes, les forêts jouent un rôle de stabilisation de notre planète. © Keystone
En absorbant une partie de la pluie, consolidant les flancs des montagnes ou protègant les côtes des alluvions maritimes, les forêts jouent un rôle de stabilisation de notre planète. © Keystone
Partager cet article sur:
07.10.2021

Protéger la biodiversité, c’est lutter contre le réchauffement, démontre Bruno Oberle avant les COP

Thierry Jacolet

Biodiversité » Mère Nature est le parent pauvre des plans de relance en ces temps de Covid. Même le combat contre le réchauffement de la planète est mieux servi. La cote d’alerte est pourtant dépassée depuis longtemps: près de 40% des espèces végétales sont menacées d’extinction et 60% de la faune sauvage ont déjà disparu ces 40 dernières années. Insuffisant pour hisser la perte de biodiversité au niveau de l’urgence climatique dans les priorités politiques, alors qu’il s’agit du même combat: préserver nos conditions de vie sur terre.

La Conférence internationale sur la biodiversité qui s’ouvrira lundi de manière virtuelle rappellera cette interdépendance, trois semaines avant le Sommet mondial sur le climat (COP 26) de Glasgow. Démonstration par le Suisse Brun

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00