La Liberté

La Caroline du Nord dans l’angoisse

«Priez pour Wilmington». Une inscription qui en dit long sur les angoisses suscitées par l’arrivée imminente de l’ouragan Florence. © Keystone
«Priez pour Wilmington». Une inscription qui en dit long sur les angoisses suscitées par l’arrivée imminente de l’ouragan Florence. © Keystone
14.09.2018

Les habitants de Wilmington désertaient hier la ville côtière à l’approche de l’ouragan Florence

Isabelle Hanne, Wilmington

Etats-Unis » Sur l’autoroute qui va de Raleigh, la capitale de la Caroline du Nord, à Wilmington, sur la côte est des Etats-Unis, les véhicules semblent ne rouler que dans un sens. Pick-up, SUV et camions se succèdent sur la voie qui remonte vers l’intérieur des terres. De l’autre côté, pas un chat ne circule en direction de la ville portuaire de 120 000 habitants, proche de la frontière entre les deux Carolines. C’est la zone par laquelle l’ouragan Florence devait toucher terre hier, selon les prévisions.

Sa trajectoire et sa violence potentielles évoluent d’heure en heure. D’abord évalué en catégorie 4 sur l’échelle de Saffir-Simpson, qui en compte 5, Florence a été rétrogradé en catégorie 3, puis 2, mercredi soir, avec des vents qui ont baissé en intensité, à 175 km/

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00