La Liberté

La Hongrie menacée de sanctions

Malgré toutes les critiques du Parlement européen, Viktor Orban n’a montré mardi à Strasbourg aucun signe de changement du cap suivi par son pays. © Keystone
Malgré toutes les critiques du Parlement européen, Viktor Orban n’a montré mardi à Strasbourg aucun signe de changement du cap suivi par son pays. © Keystone
13.09.2018

Le Parlement européen réclame une procédure disciplinaire en raison d’atteintes à l’Etat de droit

Tanguy Verhoosel, Bruxelles

Union européenne » C’est une première: le Parlement européen a demandé hier aux Vingt-Huit d’activer une procédure disciplinaire à l’égard de la Hongrie, qu’il accuse de bafouer l’Etat de droit. Le maître de Budapest, Viktor Orban, a même été lâché par ses alliés démocrates-chrétiens.

Dans une résolution adoptée à une très large majorité, par 448 voix contre 197 et 48 absentions, les eurodéputés «invitent le Conseil (des ministres des Vingt-Huit) à constater s’il existe un risque clair de violation, par la Hongrie, des valeurs visées à l’article 2 du traité UE (qui sanctifie notamment le respect de l’Etat de droit) et à lui adresser des recommandations appropriées à ce sujet.»

Une litanie de grief

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00