La Liberté

La Hongrie menacée de sanctions

Malgré toutes les critiques du Parlement européen, Viktor Orban n’a montré mardi à Strasbourg aucun signe de changement du cap suivi par son pays. © Keystone
Malgré toutes les critiques du Parlement européen, Viktor Orban n’a montré mardi à Strasbourg aucun signe de changement du cap suivi par son pays. © Keystone
13.09.2018

Le Parlement européen réclame une procédure disciplinaire en raison d’atteintes à l’Etat de droit

Tanguy Verhoosel, Bruxelles

Union européenne » C’est une première: le Parlement européen a demandé hier aux Vingt-Huit d’activer une procédure disciplinaire à l’égard de la Hongrie, qu’il accuse de bafouer l’Etat de droit. Le maître de Budapest, Viktor Orban, a même été lâché par ses alliés démocrates-chrétiens.

Dans une résolution adoptée à une très large majorité, par 448 voix contre 197 et 48 absentions, les eurodéputés «invitent le Conseil (des ministres des Vingt-Huit) à constater s’il existe un risque clair de violation, par la Hongrie, des valeurs visées à l’article 2 du traité UE (qui sanctifie notamment le respect de l’Etat de droit) et à lui adresser des recommandations appropriées à ce sujet.»

Une litanie de grief

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Dans les oreilles des programmateurs
Dans les oreilles des programmateurs

Cet été, découvrez les coups de coeur musicaux des programmateurs des festivals du canton.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00