La Liberté

«La mortalité risque d’augmenter»

Il n’y a plus de navires de sauvetage en Méditerranée alors que les départs depuis les côtes africaines reprennent. © Keystone
Il n’y a plus de navires de sauvetage en Méditerranée alors que les départs depuis les côtes africaines reprennent. © Keystone
Partager cet article sur:
26.03.2020

Plus aucun navire de sauvetage de migrants n’opère en mer Méditerranée, prévient une ONG. Entretien

Maria Udrescu

Coronavirus » Comment continuer à sauver des vies en Méditerranée tout en assurant une sécurité sanitaire sur les navires, face à l’épidémie de coronavirus? Où débarquer les rescapés alors que les frontières européennes se ferment pour tenter de limiter l’épidémie? Comment assurer une prise en charge des migrants une fois à terre sans accentuer la pression sur les autorités sanitaires?

La Méditerranée s’est vidée de ses navires de sauvetage le temps que les ONG répondent à ces questions complexes. Or les départs depuis les côtes africaines vers l’Europe reprennent. «Notre objectif à très court terme est donc de repartir en mer», explique Frédéric Penard, directeur des opérations de SOS Méditerranée, dont le navire de sauvetage, l’Ocean Viking, est accosté actuellement à Marseille.

Que devez-vous régler avant de reprendre vos opérations en Méditerranée?

Frédéric Penard: Cette crise déstabilise politiquement, logistiquement, médicalement

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00