La Liberté

La pandémie, «un tsunami mental»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Selon Roger-Pol Droit, l’ébranlement provoqué par la pandémie peut être l’occasion de nous interroger différemment, de porter un regard nouveau sur le monde qui nous entoure. © Bruno Lévy
Selon Roger-Pol Droit, l’ébranlement provoqué par la pandémie peut être l’occasion de nous interroger différemment, de porter un regard nouveau sur le monde qui nous entoure. © Bruno Lévy
Partager cet article sur:
29.12.2020

En raison du coronavirus, l’année 2020 aura une place à part dans les livres d’histoire. Le philosophe Roger-Pol Droit propose quelques pistes de réflexion sur cette expérience pandémique hors du commun

Sevan Pearson

Regard sur 2020 » Il y a une année, qui aurait imaginé qu’au printemps plus de la moitié de l’humanité serait confinée en raison d’une pandémie? Qui aurait pensé que toute la société serait ébranlée à ce point? L’année écoulée aura indéniablement une place particulière dans les livres d’histoire. La Liberté vous propose de prendre un peu de recul sur 2020 en compagnie du philosophe et essayiste français Roger-Pol Droit.

Un tsunami mental: c’est ainsi que vous qualifiez la pandémie qui secoue l’humanité depuis bientôt une année. Qu’entendez-vous par là?

Roger-Pol Droit: Nous avons été brutalement submergés par l’imprévu, la peur et une catastrophe multidimensionnelle: sanitaire, humanit

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00