La Liberté

La perpétuité pour la néonazie

Beate Zschäpe, la seule survivante de la cellule terroriste d’extrême droite NSU, a été jugée coupable de meurtre à neuf reprises. © Keystone
Beate Zschäpe, la seule survivante de la cellule terroriste d’extrême droite NSU, a été jugée coupable de meurtre à neuf reprises. © Keystone
12.07.2018

La principale accusée du «procès de la NSU» a été condamnée malgré les négligences de l’enquête

Thomas Schnee, Berlin

Allemagne »   Réclusion à perpétuité pour Beate Zschäpe et des peines de deux ans et demi à dix ans de prison pour ses cinq coaccusés! Après plus de cinq ans de procès et d’attente, l’annonce du verdict prononcé par le juge munichois Manfred Götzl a tout de même provoqué quelques cris de joie et de soulagement dans le public. Celui-ci était composé de membres des familles des victimes, de journalistes, mais aussi de sympathisants néonazis.

Originaire d’Iéna, ville située dans le Land de Thuringe, en ex-RDA, Mme Zschäpe était jugée depuis mai 2013 pour sa participation aux meurtres racistes de huit personnes d’origine turque, d’un Grec et d’une policière allemande, tous tués entre 2000 et 2007, mais aussi de 2 attentats à la bombe et 15 attaques de banques &ag

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00