La Liberté

La population russe ne cesse de fondre

Le président Vladimir Poutine visitait le Centre spirituel et culturel russe de Paris, lors de sa dernière visite en mai 2017. La France inspire Moscou aujourd’hui dans sa politique d’aide aux familles. © Keystone
Le président Vladimir Poutine visitait le Centre spirituel et culturel russe de Paris, lors de sa dernière visite en mai 2017. La France inspire Moscou aujourd’hui dans sa politique d’aide aux familles. © Keystone
19.08.2019

La Russie souffre d’une chute de sa population depuis les années 1990. Poutine cherche une solution

Paul Gogo, Moscou

Asie » «La Russie perd sa population de manière catastrophique.» Cette déclaration récente de Tatiana Golikova, vice-première ministre, en direct à la télévision russe, a fait écho dans l’opinion publique, tant il est rare que le Kremlin avoue ses faiblesses. «Ces quatre derniers mois, nous avons perdu 150 000 Russes. La seule solution pour améliorer cette situation serait d’améliorer leur vie, car les Russes ne veulent pas d’enfants à cause de leur pauvreté. A cela s’ajoute le faible impact des milliards de roubles que nous allouons au système de santé», a-t-elle développé. On voit aussi aujourd’hui les conséquences de la chute de natalité des années 1990, créée par la pauvreté extrême et le manque de perspectives.

Dix millions en moins

En 2018, Vladim

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00