La Liberté

La présidentielle déjà en vue

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Marine Le Pen a déjà déclaré officiellement qu’elle serait candidate pour le Rassemblement national. © Keystone
Marine Le Pen a déjà déclaré officiellement qu’elle serait candidate pour le Rassemblement national. © Keystone
Partager cet article sur:
18.09.2020

A plus d’un an et demi de l’échéance, les ténors des partis affûtent leurs arguments

Benjamin Masse, Paris

France » Y penser toujours, en parler jamais. L’adage concernant l’élection présidentielle est plus que jamais vrai dans l’Hexagone. Le scrutin est encore dans plus d’un an et demi – en avril 2022 – mais déjà tous les candidats potentiels fourbissent leurs armes, polissent leur image et préparent leurs arguments, afin d’être fin prêts le jour J.

A commencer par Emmanuel Macron. Le président est évidemment candidat à sa propre réélection, même si la tâche s’annonce ardue, tant le chef de l’Etat a dû affronter de tempêtes durant les trois premières années de son mandat, des gilets jaunes à la crise sanitaire en passant par les grèves contre la réforme des retraites. L’hôte de l’Elysée y croit cependant, persuadé qu’il est qu’en ces temps de crise, le pays va être en quête de réassurance et de certitudes – et donc se tourner vers un politique qu’il connaît déjà très bien.

Pour parvenir à ses fins, Macron a mis en place une task force entièrement dédiée à faire en sorte qu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00