La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La présidentielle en ordre de bataille

Valérie Pécresse se définit elle-même comme étant «au barycentre» de sa formation. © Keystone
Valérie Pécresse se définit elle-même comme étant «au barycentre» de sa formation. © Keystone
Partager cet article sur:
Publié le 06.12.2021

Les Républicains préfèrent la candidature de la libérale Valérie Pécresse à celle du droitier Ciotti

Antoine Castineira, Paris

France » La droite française a donc choisi une candidate: Valérie Pécresse, 54 ans, présidente de l’influente région parisienne, qui se définit comme «2/3 Merkel et 1/3 Thatcher». Un cocktail dosé avec modération pour ne pas effrayer l’électorat centriste et surtout ramener au bercail les brebis égarées par Les Républicains du côté de chez Emmanuel Macron depuis 2017. Pour les agneaux qui ont rejoint l’appel du loup Eric Zemmour ou de Marine Le Pen, elle pourra compter sur Eric Ciotti qui a obtenu près de 40% du vote des adhérents avec un discours bien à droite. «Je veux un Guantanamo à la française», a lancé ce député qui a fait campagne sur les plates-bandes de l’extrême droite. Il n’a cessé de rappeler que Nicolas Sarkozy s’était largement impo

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00