La Liberté

La propriété privée enfin reconnue

Les Cubains doivent dire demain s’ils acceptent que leur pays s’ouvre à l’activité privée sans renoncer au socialisme. © Keystone
Les Cubains doivent dire demain s’ils acceptent que leur pays s’ouvre à l’activité privée sans renoncer au socialisme. © Keystone
La propriété privée enfin reconnue
La propriété privée enfin reconnue
23.02.2019

Les Cubains se prononcent sur une nouvelle Constitution alliant parti unique et ouverture économique

Pascal Baeriswyl

Amérique latine » Plus de huit millions de Cubains sont appelés demain à se prononcer sur leur nouvelle Constitution, un référendum qui a valeur de test pour le régime dirigé par Miguel Diaz-Canel. Le nouveau texte n’abandonne pas le socialisme officiel, mais acte les transformations économiques de l’après-castrisme, faisant souffler un vent chinois sur l’île.

A l’heure de la crise vénézuélienne, l’isolement économique et politique de la grande île des Caraïbes est aujourd’hui plus patent que jamais. Telle est notamment l’analyse de la politologue Janette Habel, spécialiste de Cuba, maître de conférences à l’Institut des hautes études d’Amérique latine à l’Université Paris 3.

La nouvelle Constitution cubaine en

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00