La Liberté

La résistance jusqu’au bout des opposantes biélorusses

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
12.09.2020

Minsk » «Ce sont les Américains! Nous devons tous comprendre qu’il n’est pas question que de la Biélorussie. Leur objectif principal, c’est la Russie!» Sous haute pression de la rue, le président Alexandre Loukachenko a abattu l’une de ses dernières cartes, cette semaine: l’appel à l’aide à Moscou. Une rencontre cruciale entre les deux leaders doit avoir lieu lundi prochain.

Leurs pays sont en effet très profondément imbriqués, à tel point qu’un embryon d’Etat unifié, entre les deux, fut lancé en 1997 déjà. Mais l’essai est resté sans lendemain. Aujourd’hui, le rapport de force est si déséquilibré entre Loukachenko et Poutine, que la Russie peut quasiment décider du sort de l’autocrate de Minsk. Sauf que Poutine renâcle à intervenir dans un p

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00