La Liberté

La voix mal protégée

Grâce aux empreintes vocales, Swisscom parvient à diminuer la durée de chaque appel au standard téléphonique, d’environ 40 secondes en moyenne. © Swisscom
Grâce aux empreintes vocales, Swisscom parvient à diminuer la durée de chaque appel au standard téléphonique, d’environ 40 secondes en moyenne. © Swisscom
La voix mal protégée
La voix mal protégée
Partager cet article sur:
23.10.2018

L’opérateur Swisscom établit un profil vocal des clients qui contactent sa hot line. Une pratique qui n’est pas sans provoquer quelque inquiétude dans le domaine très sensible de la protection des données

Sevan Pearson

Téléphonie » Vous êtes client chez Swisscom et avez une question ou un problème. Vous appelez donc la hot line et entendez le message suivant: «Cet appel est enregistré à des fins de formation. Afin de vérifier votre identité à l’avenir, Swisscom établira en outre un profil vocal à partir de cet enregistrement. Vous pouvez vous opposer à l’établissement de ce profil vocal auprès de notre collaborateur. Sans objection de votre part, nous considérons avoir votre consentement.»

L’empreinte vocale, gérée par le logiciel Voiceprint, constitue une alternative aux questions ciblées, posées jusqu’alors pour identifier le client. Selon Christian Neuhaus, porte-parole de Swisscom, «la reconnaissance vocale est un moyen d’identification rapide et sans équivoque de la personne qui appelle»

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00