La Liberté

Le bras de fer avec Madrid relancé

18.01.2018

Les indépendantistes ont préparé hier une nouvelle investiture de leur chef Carles Puigdemont, en exil

François Musseau, Madrid

Catalogne »   Les indépendantistes catalans ont posé, hier, les jalons pour une nouvelle investiture de leur chef de file Carles Puigdemont (ancien président du Gouvernement catalan). Cela au cours d’une séance parlementaire qui a laissé augurer une nouvelle confrontation avec le Gouvernement central espagnol.

Après la crise politique sans précédent déclenchée par leur tentative de sécession d’octobre dernier, les séparatistes ont placé à la tête du Parlement catalan un des leurs, Roger Torrent, 38 ans, député de la Gauche républicaine de Catalogne (ERC), élu par 65 voix contre 56. C’est aussi lui qui devra proposer, le 31 janvier au plus tard, un candidat à l’investiture.

En dépit de ses divisions, le camp sécessionniste est décidé à partir à la reconquête du pouvoir régional. Un véritable parcours d’obstacles, alors que trois députés sont en détention provisoire pour «rébellion» ou «sédition» et cinq autres, dont Carles Puigdemont, en exil volontaire à Bruxelles.

Co

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Dans les oreilles des programmateurs
Dans les oreilles des programmateurs

Cet été, découvrez les coups de coeur musicaux des programmateurs des festivals du canton.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00