La Liberté

Le Brexit n’en finit pas de finir

Le Brexit n’en finit pas de finir
Le Brexit n’en finit pas de finir
21.10.2019

Le Parlement britannique a contraint samedi Boris Johnson à demander un report, relançant l’incertitude

Sonia Delesalle-Stolper, Londres

Union européenne » Ce n’est pourtant pas un jeu. Le ministre britannique au Brexit Michael Gove a reconnu hier sur Sky News avoir parié une somme d’argent avec son collègue à la Santé Matt Hancock. Le sujet du pari? La date du Brexit. Pour Gove, il aura bien lieu le 31 octobre, ce que continue à répéter le premier ministre Boris Johnson. Hancock, lui, a parié le contraire, ce qui en dit peut-être long, ou pas, sur sa confiance en son propre gouvernement.

Finalement, Boris Johnson n’est ni mort, ni dans un fossé. Le 5 septembre, il avait dit préférer finir «mort dans un fossé» que de demander une extension de l’article 50, soit un report du Brexit, à l’Union européenne. Samedi soir, le président du Conseil européen Donald Tusk a sobrement pris acte de la réception de la demande du Gouvernement britannique pour un nouveau délai. Il devrait se donner jusqu’à au moins demain matin pour consulter les chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE sur la réponse à apporter à cette demand

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00