La Liberté

Le cessez-le-feu n’a pas eu lieu

La Turquie a aussi recours à des supplétifs en Syrie. © Keystone
La Turquie a aussi recours à des supplétifs en Syrie. © Keystone
19.10.2019

Les bombardements se sont poursuivis hier en Syrie, malgré l’annonce d’une trêve

Luc Mathieu

Syrie-Turquie » Le cessez-le-feu signé jeudi, et qualifié de «grand jour pour la civilisation» par le président américain Donald Trump, n’aura pas duré 24 heures. Dès hier matin, les combats avaient repris à Ras al-Ain, petite ville située au bord de la frontière turque dans le Nord-Est syrien. La localité, ciblée par des bombardements turcs, est assiégée. Les autorités kurdes qui la contrôlent ont demandé en vain l’ouverture d’un corridor humanitaire. Au moins 14 civils ont par ailleurs été tués dans des frappes aériennes et des tirs d’obus de l’armée turque et de ses alliés.

Jeudi, après quatre heures de discussions avec le président turc Recep Tayyip Erdogan, le vice-président américain Mike Pence avait annoncé une trêve de cinq jours dans l’offensive lancée le 9 octobre par la Turquie. Un «résultat incroyable» qui permettrait d’éviter que «des millions et des millions de vies» soient sacrifiées, selon Trump. En réalité, l’accord ne fait qu’entériner les objectifs d’Ankar

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00