La Liberté

Le conflit dérape au Tigré

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Plus de 40 000 Ethiopiens ont déjà fui au Soudan voisin. © Keystone
Plus de 40 000 Ethiopiens ont déjà fui au Soudan voisin. © Keystone
Partager cet article sur:
25.11.2020

Le conflit avec les rebelles du nord de l’Ethiopie risque de s’enliser

Célian Macé

Ethiopie » A entendre le premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, la fin de la guerre au Tigré serait proche. En réalité, tout porte à croire le contraire. Trois semaines après le début de l’offensive de l’armée fédérale contre les autorités de cette région rebelle du Nord, les affrontements se poursuivent dans les vallées du Tigré. Sans aucun témoin indépendant pour les décrire ou les vérifier, les journalistes et les observateurs étant bannis de la zone et les communications coupées.

Le bilan humain du conflit, qu’on devine déjà effroyable, ne sera pas connu avant longtemps. Il pourrait encore lourdement s’aggraver, les combats se rapprochant de Mekele, la capitale régionale, et de son demi-million d’habitants.

«La route vers votre destruction touche à sa

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00