La Liberté

Le démon de l’extrême droite

Sur la place du marché de Halle, une grande foule a rendu hommage hier aux victimes de l’attaque terroriste. © Keystone
Sur la place du marché de Halle, une grande foule a rendu hommage hier aux victimes de l’attaque terroriste. © Keystone
Partager cet article sur:
11.10.2019

Après l’attentat antisémite à Halle qui a fait deux morts, le pays est sous le choc

Johanna Luyssen

Allemagne » «Tuer autant de non-Blancs que possible, de préférence des Juifs. Bonus: ne pas mourir.» Le suspect de l’attentat à Halle, interpellé en milieu de journée mercredi, avait annoncé ses intentions dans un texte diffusé sur internet. L’homme comptait, comme l’a indiqué hier le procureur fédéral allemand, «commettre un massacre dans la synagogue de Halle». Il disposait de quatre kilos d’explosifs.

Il est un peu plus de midi mercredi lorsque Stephan B., 27 ans, se dirige vers la synagogue. Lourdement armé, il se filme lors de l’attaque, sa vidéo est diffusée en direct. Il évoque les Juifs et les «Kanakes» (une insulte raciste à destination des Turcs), nie l’Holocauste, incrimine le féminisme ou l’immigration. Il se dirige vers la porte du lieu de culte, où quelque 70

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00