La Liberté

Le divorce avec Tillerson consommé

Le divorce avec Tillerson consommé
Le divorce avec Tillerson consommé
14.03.2018

Trump a écarté hier son chef de la diplomatie et l’a remplacé par le patron de la CIA Mike Pompeo

Frédéric Autran

Etats-Unis »  «C’est un joueur de classe mondiale.» Ainsi parlait Donald Trump de Rex Tillerson en décembre 2016. Alors chargé de constituer sa future équipe gouvernementale, le président élu ne boudait pas son plaisir d’avoir recruté le patron texan pour diriger la diplomatie américaine. La prise était belle: PDG du géant pétrolier ExxonMobil, Tillerson était censé incarner la compétence et le «sens du deal» tant vantés par Donald Trump.

Quinze mois plus tard, après un passage qui ne restera pas dans l’histoire, hormis pour sa brièveté, l’aventure de Tillerson au Département d’Etat a pris fin hier, sèchement, d’un simple message sur Twitter. «Mike Pompeo, directeur de la CIA, va devenir notre nouveau secrétaire d’Etat. Il fera un boulot fantastique! Mer

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00