La Liberté

Le divorce était inscrit dans le contrat

«Le gouvernement à la maison»: l’éclatement de la coalition italienne a suscité des réactions tranchées, hier, au Parlement italien. © Keystone
«Le gouvernement à la maison»: l’éclatement de la coalition italienne a suscité des réactions tranchées, hier, au Parlement italien. © Keystone
10.08.2019

Rupture consommée entre la Ligue et le Mouvement 5 étoiles. Elections probables vers la mi-octobre

Ariel F. Dumont, Rome

Italie » Elections à l’automne ou gouvernement transitoire de techniciens? L’Italie était plongée dans l’incertitude hier après l’éclatement de la coalition au pouvoir depuis 14 mois, décidé au beau milieu de l’été, par l’homme fort du gouvernement, le populiste d’extrême droite Matteo Salvini.

Des élections sans doute, mais quand et avec quel gouvernement? Un exécutif technique pour mener le pays au scrutin? Ou avec le gouvernement actuel expédiant les affaires courantes dans l’attente du vote? Matteo Salvini l’a répété: sa seule priorité est un vote «le plus rapidement possible». Son parti a déjà déposé au Sénat une motion de défiance envers le chef du gouvernement, pour accélérer la chute de l’exécutif. Décryptage avec Luigi Vimercati, historien et ex-sous-secrétaire d’Etat aux Communications du gouvernement de Romano Prodi en 2006.

Pourquoi Matteo Salvini a-t-il choisi de faire tomber le gouvernement à la veille du 15 août?

Luigi Vi

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00