La Liberté

Le glyphosate au cœur de la cible

L’Autorité européenne de sécurité alimentaire (Efsa) et l’Agence européenne des produits chimiques (Echa) ont toutes deux jugé la substance inoffensive pour l’homme. © Alain Wicht-archives
L’Autorité européenne de sécurité alimentaire (Efsa) et l’Agence européenne des produits chimiques (Echa) ont toutes deux jugé la substance inoffensive pour l’homme. © Alain Wicht-archives
25.10.2017

Bruxelles veut renouveler l’autorisation d’utiliser la substance herbicide, potentiellement cancérogène, pendant cinq à sept ans. Mais les eurodéputés réclament son élimination à l’horizon 2022

 

Tanguy Verhoosel, Bruxelles

Europe »  Les eurodéputés ont mis la pression sur la Commission européenne et les Vingt-Huit, hier, en adoptant une résolution réclamant une interdiction totale d’utilisation du glyphosate, une substance herbicide, sur le territoire de l’Union le 15 décembre 2022 au plus tard.

La résolution des parlementaires, qui est non contraignante juridiquement, a été approuvée par 355 voix contre 204 et 111 abstentions à la veille d’une importante réunion d’un comité d’experts des Etats membres de l’UE où sera examinée la question du renouvellement – mais pas de l’interdiction – de la licence du glyphosate, qui expire le 15 décembre.

Ambitions réduites

Bruxelles suggérait au départ aux Vingt-Huit de prolonger l’autorisation pendant dix ans, jusqu’à

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00