La Liberté

Le goût retrouvé de la grande famille

La reine du Danemark Margrethe II se trouve en position politique bien plus confortable dans sa calèche fermée que son homologue d’Angleterre. © Keystone
La reine du Danemark Margrethe II se trouve en position politique bien plus confortable dans sa calèche fermée que son homologue d’Angleterre. © Keystone
18.01.2019

Face aux angoisses britanniques déclenchées par le Brexit, le pragmatisme l’emporte au Danemark

Slim Allagui, Copenhague

Union européenne » Le Danemark est orphelin depuis le référendum britannique sur le Brexit. Il a en effet perdu son plus fidèle allié dans l’Union européenne. Une perte irremplaçable pour le royaume scandinave qui avait adhéré quarante-cinq ans plus tôt à la CEE (l’ancienne UE) uniquement parce que son grand partenaire britannique, son premier client de beurre et de bacon, y était entré.

Le premier ministre libéral danois Lars Loekke Rasmussen a rappelé récemment les graves conséquences de la sortie du Royaume-Uni de l’UE, surtout, comme cela semble se dessiner, sans accord entre les deux parties. «Je suis sincèrement préoccupé par la perspective d’un Brexit dur qui serait une tragédie affectant la prospérité des Britanniques, mais également des Danois», avait-il con

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00