La Liberté

Le logement, point noir social à Berlin

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
«Habitat pour tous!»: la manifestation nationale «Stopper les loyers fous» a réuni 20 000 personnes le 11 septembre à Berlin. © Keystone
«Habitat pour tous!»: la manifestation nationale «Stopper les loyers fous» a réuni 20 000 personnes le 11 septembre à Berlin. © Keystone
Partager cet article sur:
23.09.2021

Les Berlinois votent dimanche sur une proposition visant à communaliser le parc immobilier

Thomas Schnee, Berlin

Allemagne » Tant pis pour les lendemains sans voix… la jeune Axelle, militante de l’initiative «Exproprier Deutsche Wohnen & Co», hurle joyeusement dans le micro, sur l’un des podiums de la manifestation nationale «Stopper les loyers fous». Organisée par trois grandes initiatives allemandes, le samedi 11 septembre dernier, le cortège a réuni 20 000 personnes venues de tout le pays pour dénoncer la crise du logement qui grandit d’année en année en Allemagne.

La voix de l’étudiante couvre facilement le brouhaha ambiant: «Les loyers ne cessent de monter. Plus vite que les salaires. Aujourd’hui, 40% de mes revenus passent dans mon loyer… Le 26 septembre, une chance historique s’offre à nous pour que Berlin ne devienne pas comme Paris ou Londres. Votez l’expropriation! Exproprions Deutsche Wohnen & Co!» scande-t-elle sous les applaudissements d’une foule où les étudiants et les retraités semblent surreprésentés.

Gros propriétaires visés

Le 26 septembre prochain, les Allemand

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00