La Liberté

Le mardi noir de Trump

Donald Trump a accusé hier son ex-avocat Michael Cohen (photo) d’avoir «inventé» des faits en plaidant coupable devant un juge de Manhattan. © keystone
Donald Trump a accusé hier son ex-avocat Michael Cohen (photo) d’avoir «inventé» des faits en plaidant coupable devant un juge de Manhattan. © keystone
23.08.2018

Donald Trump est déstabilisé par deux affaires judiciaires visant ses proches. Survie politique en jeu?

Thierry Jacolet

Etats-Unis » Encore touché, mais de loin pas coulé. Donald Trump a encaissé coup sur coup deux gifles judiciaires mardi, les plus brutales depuis son accession à la Maison-Blanche. Deux acteurs centraux de sa campagne victorieuse de 2016 ont chargé un peu plus le bateau déjà tanguant.

Son ex-directeur de campagne Paul Manafort a été jugé coupable de fraude fiscale et bancaire. Au même moment, son ex-avocat personnel Michael Cohen, a confirmé sous serment l’achat du silence par le président américain de deux plaignantes dans des affaires d’adultère (voir ci-dessous). Une première.

1 Pourquoi est-ce un tournant?

«Pour la première fois, un proche collaborateur met personnellement en cause Donald Trump dans une action illégale. Pour la première fois, la principale ligne de défense du président es

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00