La Liberté

Le pays forcé de fermer boutique

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
22.01.2018

Faute d’un accord budgétaire et migratoire, l’Etat fédéral cesse momentanément ses activités

Alexis Rapin, Montréal

Etats-Unis »   Rude célébration pour Donald Trump: samedi, alors qu’il marquait la première année de son entrée en fonction, son gouvernement était forcé de fermer ses portes jusqu’à nouvel ordre. En cause: l’échec, vendredi soir, des négociations entre républicains et démocrates du Congrès pour renouveler le budget de l’Etat. Faute d’être financée, une grande partie des agences et services publics fédéraux reste donc fermée. Des centaines d’employés se retrouvent ainsi au chômage technique.

L’origine de ce shutdown («fermeture») est un bras de fer comme seul Washington sait les générer. D’un côté, le président et son parti exigent l’inclusion dans le budget de 18 milliards de dollars destinés à construire leur mur

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00