La Liberté

Le quitte ou double de Milos Zeman

12.01.2018

La présidentielle de ce week-end pourrait confirmer la dérive populiste de la République tchèque

Propos recueillis par Pascal Baeriswyl

Elections »   Pays prospère, longtemps considéré comme «le bon élève» d’Europe de l’Est, la République tchèque risque-t-elle de se transformer en «démocratie autoritaire», à l’image de la Hongrie ou de la Pologne? C’est l’une des questions posées par l’élection présidentielle de ce week-end. Une élection qui va opposer neuf candidats, dont l’actuel président Milos Zeman.

Figure historique, en compagnie de ses illustres prédécesseurs Vaclav Havel (premier président de l’après-communisme) et Vaclav Klaus, Milos Zeman symbolise à lui seul une certaine dérive populiste. Un président anti-migrants, très critique envers l’Union européenne et proche de Poutine. L’analyse de Michel Perottino, politologue et professeur à l&

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00