La Liberté

Le SPD prend la voie de gauche

Norbert Walter-Borjans et Saskia Esken l’ont emporté auprès des militants du SPD allemand face à leurs adversaires plus centristes Klara Geywitz et Olaf Scholz. © Keystone
Norbert Walter-Borjans et Saskia Esken l’ont emporté auprès des militants du SPD allemand face à leurs adversaires plus centristes Klara Geywitz et Olaf Scholz. © Keystone
02.12.2019

Le parti porte à sa tête un duo de rupture qui remet en question sa place au gouvernement Merkel

Johanna Luyssen, Berlin

Allemagne » C’est une petite sensation pour les sociaux-démocrates allemands, et un possible coup de chaud pour le gouvernement de coalition d’Angela Merkel: six mois après le naufrage électoral des européennes et le départ de la cheffe du parti Andrea Nahles, les adhérents du SPD viennent de mettre à la tête du parti deux Groko-sceptiques, Saskia Esken et Norbert Walter-Borjans. Ils ont été élus samedi soir avec 53,06% des voix.

Ce choix va-t-il mettre en péril la grande coalition (Groko) au pouvoir en Allemagne? La question reste ouverte, étant donné que les 426 630 militants du plus vieux parti d’Allemagne font passer ici un message: au duo de candidats partisans de la Groko du ministre des Finances Olaf Scholz et de la députée au Landtag du Brandebourg Klara Geywitz (45,33% des voix), ils ont donc préféré celui de

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00