La Liberté

Les fonctionnaires défient Macron

Salaires gelés, réductions d’effectifs en vue… Des fonctionnaires français ont fait grève et manifesté par dizaines de milliers hier pour dénoncer les «attaques» du gouvernement à leur égard.  © Keystone
Salaires gelés, réductions d’effectifs en vue… Des fonctionnaires français ont fait grève et manifesté par dizaines de milliers hier pour dénoncer les «attaques» du gouvernement à leur égard. © Keystone


11.10.2017

Le service public a manifesté hier. Mais sans doute en trop petit nombre pour faire plier l’exécutif

Benjamin Masse, Paris

France »   Depuis la rentrée, les mouvements sociaux se ramassent à la pelle. Pas une semaine sans une manifestation vouée à protester contre l’une ou l’autre des réformes annoncées par l’exécutif. C’était hier au tour des fonctionnaires de descendre dans la rue. Ils étaient quelque 400'000 à défiler à l’appel de la totalité des syndicats – une première depuis dix ans. «Le gouvernement ne peut pas dire à longueur de discours que les agents du service public font un travail remarquable, et ne pas reconnaître la valeur de ce travail», a dénoncé Luc Farré, secrétaire général de l’UNSA- fonction publique.

Aux dires des représentants des agents publics, ces derniers seraient les grands perdants des premiers mois du quinquennat d’Emmanuel Macron. I

La lecture de cet article requiert un accès numérique

Lire cet article

et accéder à l'ensemble du site de La Liberté :

CHF 2.70

Valable 24 heures pour l'ePaper,
tous les articles,
les archives depuis 2006

Je suis déjà abonné à La Liberté en version numérique

Connexion sur mon compte
Mot de passe oublié ?
Découvrez nos offres
Offres abonnements La Liberté

Accéder en tout temps à nos contenus numérique grâce aux abonnements Premium (papier + numérique) et Numériques

Premium
Découverte dès
Fr. 19.00/mois
Numérique
Découverte dès
Fr. 13.00/mois
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00