La Liberté

Les victimes d’Epstein sans procès

Jeffrey Epstein risquait jusqu’à 45 ans de prison. © Keystone-archives
Jeffrey Epstein risquait jusqu’à 45 ans de prison. © Keystone-archives
12.08.2019

Le suicide du riche financier américain place le Ministère de la justice sous le feu de sévères critiques

Isabelle Hanne

Etats-Unis » Scandale sexuel, pédophilie, grands noms de la politique et du monde des affaires qui surgissent au détour de documents judiciaires… L’arrestation début juillet de Jeffrey Epstein, et l’inculpation du riche financier américain de 66 ans pour exploitation sexuelle de mineures, promettait un procès retentissant, tant pour les faits reprochés, le nombre de victimes présumées, et ses connexions avec les cercles d’élites. Mais il a été retrouvé pendu dans sa cellule du Metropolitan Correctional Center à Manhattan (New York), au petit matin samedi.

Un «suicide apparent», selon un communiqué de la justice américaine, sur lequel enquête le FBI. Epstein est mort peu après dans un hôpital des environs. Au lendemain de la publication, par le Tribunal fédéral de New York, de centaines de pages

Articles les plus lus
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00