La Liberté

Lesbos espère respirer un peu mieux

Sur Lesbos, des tentes ont été dressées un peu partout pour pallier le manque de place dans les structures officielles. © Keystone
Sur Lesbos, des tentes ont été dressées un peu partout pour pallier le manque de place dans les structures officielles. © Keystone
22.09.2018

Le transfert de milliers de migrants bloqués sur les îles grecques proches de la Turquie a commencé

Maria Malagardisreportage à Lesbos

Grèce » Le Gouvernement grec a commencé hier à transférer vers le continent des centaines de migrants résidant dans les camps surpeuplés des îles de Lesbos et Samos en mer Egée. Un déplacement qui fait suite aux protestations contre les conditions sordides dans ces installations.

«Une centaine de personnes ont été transférées hier matin du camp de Moria à Lesbos et d’un autre camp de cette île vers celui de Filippiada à Ipiros, dans le nord-ouest de la Grèce continentale, l’objectif étant de transférer au total 2000 personnes d’ici la fin de la semaine prochaine, dont 500 lundi prochain», a indiqué un responsable du camp de Moria. Le critère du transfert est d’avoir effectué le premier entretien avec le service d’asile, selon ce responsable.

Sévères c

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00