La Liberté

Macron tente de calmer une colère qui semble incontrôlable

Les gilets jaunes restent sourds aux appels au calme et appellent à la mobilisation ce week-end. © Keystone
Les gilets jaunes restent sourds aux appels au calme et appellent à la mobilisation ce week-end. © Keystone
07.12.2018

Une nouvelle explosion de violences ce week-end est redoutée durant la mobilisation des gilets jaunes. Une grande partie du quinquennat se joue dans les heures qui viennent

Benjamin Masse, Paris

France » Eviter le chaos dans les rues de Paris. Empêcher que la violence ne déferle un peu partout en France, samedi. Tel est l’objectif principal d’Emmanuel Macron, alors que le compte à rebours est désormais enclenché avant la mobilisation des gilets jaunes ce 8 décembre. Le chef de l’Etat a confié craindre «un noyau dur de plusieurs milliers de personnes» qui viendrait dans la capitale «pour casser et pour tuer». Lors du Conseil des ministres mercredi, il a solennellement «demandé aux forces politiques, syndicales et au patronat un appel au calme».

Une certaine cacophonie

Le pouvoir est cependant loin de s’en tenir aux mots. Il a également prévu un dispositif sécuritaire inédit (voir ci-après). Mais pour éviter le pire, l’exécutif s’active aussi et surtout sur le terrain politique. Quit

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00