La Liberté

Madrid joue la fermeté

12.10.2017

Le Gouvernement espagnol a fixé un ultimatum au président catalan. Le bras de fer se poursuit

Propos recueillis par
Pascal Baeriswyl

Espagne »   Le Gouvernement espagnol a donné hier huit jours à l’Exécutif catalan pour abandonner son objectif d’indépendance. Faute de quoi il suspendra l’autonomie de la région qu’il administrera directement. Si le président catalan Carles Puigdemont confirme d’ici à lundi 10 h qu’il a proclamé l’indépendance, il aura trois jours supplémentaires – jusqu’à jeudi 10 h – pour revenir sur sa décision, a annoncé le chef du Gouvernement espagnol Mariano Rajoy devant le parlement. Dans le cas contraire, Madrid invoquera l’article 155 de la Constitution, qui lui permet de suspendre l’autonomie d’une région, a-t-il averti. Des élections régionales seraient probablement convoquées dans la perspective d’un tel scénario.

L’analyse d’An

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00