La Liberté

Manif pour une Espagne unie

Hier, sur la Plaza Colon de Madrid, la foule brandissait des nuées de drapeaux espagnols sang et or en clamant «Stop Sanchez». © Keystone
Hier, sur la Plaza Colon de Madrid, la foule brandissait des nuées de drapeaux espagnols sang et or en clamant «Stop Sanchez». © Keystone
11.02.2019

Droite et extrême droite défilent contre le gouvernement et l’indépendance catalane

François Musseau, Madrid

Espagne » Craignant que le gouvernement de Pedro Sanchez ne négocie l’approbation de son budget avec les indépendantistes contre un nouveau référendum, les partis de droite et d’extrême droite, qui refusent le principe même d’une médiation, ont manifesté hier.

«Demision, demision!» Entre cantiques patriotiques du type «Que viva España!», ils sont des milliers à scander ce simple mot en boucle: démission. Celle du chef du gouvernement socialiste Pedro Sanchez, accusé par les droites espagnoles – et certains dirigeants socialistes – de s’agenouiller devant les sécessionnistes catalans et, ainsi, de prêter le flanc à une partition du pays.

Hier vers midi, des dizaines de milliers d’Espagnols avaient convergé vers la Plaza Colon de Madrid pour exiger la tenue de nouvelles élections. «Nous sommes gouvernés par un dirigeant qui ne pense qu’à ses intérêts personnels, celui de se maintenir au pouvoir coûte que coûte, au mépris de l’unité du pays, s’indigne Juan Manuel, fonctio

Articles les plus lus
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00