La Liberté

Merkel fait la leçon à Trump

20.07.2019

Tweets racistes » La chancelière allemande a jugé hier avec une rare véhémence que Donald Trump avait porté atteinte à «la grandeur de l’Amérique». Elle a condamné ses propos attaquant des élues démocrates issues de l’immigration.

«Je veux fermement me distancier (de ces attaques) et je suis solidaire des femmes attaquées», a insisté Angela Merkel lors de sa traditionnelle conférence de presse estivale. La chancelière entretient déjà des relations difficiles avec le président américain.

Elle a relevé que ce qui faisait la force des Etats-Unis c’est justement «que des gens de différentes nationalités constituent le peuple américain». Dès lors, les attaques de Trump contre quatre élues démocrates sont «quelque chose qui va à l’encontre de la grandeur de l’Amérique», un clin d’œil au slogan du président américain «Make America great again» («Rendre sa grandeur à l’Amérique»).

La force des déclarations de la chancelière allemande tranche aussi avec sa retenue habituelle quant aux questions de politique intérieure dans d’autres pays. Mais le sujet du racisme est extrêmement sensible en Allemagne, qui se pose en modèle de tolérance du fait de son passé nazi et, interrogée sur le sujet, Mme Merkel se devait de prendre position, d’autant que d’autres dirigeants européens l’ont fait cette semaine.

ats/afp

Articles les plus lus
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00