La Liberté

Naufrage de migrants dans la Manche

Partager cet article sur:
Publié le 25.11.2021

France-Angleterre » Trente et un migrants ont perdu la vie hier en tentant de rejoindre les côtes anglaises depuis Calais.

La Manche, nouveau «cimetière à ciel ouvert»: au moins 31 migrants sont décédés hier dans le naufrage de leur embarcation au large de Calais. Ce drame aussi terrible qu’inédit a suscité une onde de choc à Paris et Londres après plusieurs semaines de tension. «La France ne laissera pas la Manche devenir un cimetière», a affirmé hier le président Emmanuel Macron en annonçant la mort d’au moins 31 migrants dans ce que le Premier ministre Jean Castex a qualifié de «tragédie».

Le chef d’Etat a réclamé également «une réunion d’urgence des ministres européens concernés par le défi migratoire» et assuré que «tout sera mis en œuvre pour retrouver et condamner les responsables» de ce naufrage. «Choqué, révolté et profondément attristé», le Premier ministre britannique Boris Johnson a assuré vouloir «faire plus» avec la France pour décourager les traversées illégales de la Manche.

«Nous avons eu des difficultés à persuader certains de nos partenaires, en particulier les Français, d’agir à la hauteur de la situation», a-t-il déclaré sur Sky News à l’issue d’une réunion de crise, pointant les désaccords franco-britanniques.

Après des semaines de tension sur la question migratoire, Londres et Paris avaient récemment convenu de renforcer leur coopération pour tenter de tarir ces départs après une montée de tension dans le sillage de l’arrivée le 11 novembre de 1185 migrants sur les côtes anglaises, un record.

Ce drame, redouté par les autorités et les associations depuis plusieurs mois, est de loin le plus meurtrier depuis 2018. ats/afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00