La Liberté

«Négocier une sortie qui soit digne»

17.11.2017

Plusieurs scénarios se profilent après le «vrai faux coup d’Etat» contre le président Robert Mugabe

Propos recueillis parPascal Baeriswyl

Zimbabwe »   La situation restait confuse hier au Zimbabwe, au lendemain d’un coup de force inédit de l’armée, qui a placé Robert Mugabe, 93 ans, en résidence surveillée après l’avoir soutenu sans faillir pendant ses trente-sept ans de règne. Le président du Zimbabwe a refusé catégoriquement de démissionner après le coup de force militaire de ces derniers jours, lors d’un entretien hier avec des généraux, a indiqué une source proche de l’armée.

Une démission négociée est pourtant l’un des scénarios envisagés pour engager la succession du plus vieux chef d’Etat au monde. L’analyse de Victor Magnani, politologue, spécialiste de l’Afrique australe à l’IFRI (Institut français des relations internationales) à Paris.

Hier encore, le devenir du président Mugabe restait incertain. Quel est le scénario le plus probable quant à sa succession?

Victor Magnani: Le sort de Mugabe sera évidemment la clé du futur du pays. Les militaires prennent beaucoup

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00